Le festival international du jeu de Cannes vu par la TGF

Ce week-end du 27 février au 1er mars se tenait le Festival international des jeux de Cannes. Un événement à ne pas manquer pour les passionnés des jeux comme l’équipe de la TGF et quelques aventuriers. On vous fait un petit résumé !

Les jeux qui seront présentés mercredi

Construisez le monde avec Gaïa

Ban-gaia

Gaïa est un jeu qui nous vient tout droit du Québec. Il fonctionne sur le système de placement de tuiles et de contrôle de territoire. L’objectif est de poser ses 5 meeples sur Gaïa, le monde que vous construisez au fur et à mesure de la partie. Pour cela, il vous faudra construire vos cités sur les bons emplacements. Les règles sont très simples et vite apprises. Une version plus compliquée, qui intègre des cartes « pouvoirs », donnera du piquant à vos parties.

Les grenouilles reviennent à l’attaque

Un plateau fait de nénuphars et des petites figurines en forme de grenouille. A priori, nous faisons face à une sorte de « Croa ». Pas vraiment ! Grouille-grenouille est un jeu un peu plus stratégique. Chaque joueur dispose de 3 grenouilles. Son objectif est d’amener ses petites figurines sur le nénuphar-maison d’un de ses adversaires, en passant d’un nénuphar à l’autre. Mais attention, les grenouilles du jeu sont un peu particulières puisqu’elles ne savent pas sauter. Pour passer d’une case à l’autre, elles doivent passer sur une petite parcelle en bois qui tombe après leur passage. Ainsi, pendant votre tour, vous avez le choix entre déplacer une grenouille et enlever la passerelle sur laquelle vous êtes passé, ou bien supprimer une passerelle du plateau. Pour pimenter un peu la partie, chaque joueur dispose de quatre cartes « pouvoir » à usage unique (se déplacer de deux cases, avancer sur une case même s’il n’y a pas de passerelle, ajouter deux passerelles au lieu d’une, supprimer une passerelle). En plus de son aspect plus stratégique, Grouille-grenouille a pour avantage de supprimer le côté « chance » que l’on retrouve dans Croa. Les passionnés de grenouilles devraient tomber sous le charme.

IMG_1700 IMG_1701

Partez à la chasse aux Gigamons

La chasse aux Gigamons

On ne pouvait pas passer à côté du jeu qui a gagné l’As d’or des Enfants. La chasse aux Gigamons est un jeu de mémoire. Vous devez trouver parmi les neuf cases face cachée deux Elemons identiques afin de les recrutés et d’activer leur pouvoir (rejouer, chiper un Elemon à l’un de vos adversaires, détruisez un Elemon, piochez un Elemon, etc.). Lorsque vous possédez trois Elemons identiques, vous pouvez recruter le Gigamon correspondant. Celui qui possède trois Gigamons a gagné la partie. Le système de memory a déjà fait ses preuves et est aussi efficace avec les enfants que les adultes. De plus, les petits personnages sont très attirants et plairont à tous les coups à vos petits bambins. Attention, risque de confusion entre les Gigamons et le Pokémon ! Le jeu mérite bien sa place parmi les lauréats des As d’or !

Rendez-vous au Festival du jeu d’Essen

preview-essen-the-ga-1372-1402341249

Essen est un jeu inspiré du festival du jeu à Essen (Allemagne). Vous êtes un passionné de jeux et visité le festival avec plein d’argent dans les poches. Votre objectif est d’acheter le plus de jeux et surtout les meilleurs jeux pendant la journée. Plusieurs critères sont à prendre en compte : la popularité des jeux, votre wishlist, les déplacements dans la foule, l’argent, le nombre limité d’actions, le sold out de certains jeux, votre capacité à porter des sacs plein de jeux, etc. Vous devrez donc faire preuve de stratégie et d’une bonne gestion de votre temps et de votre argent. Petite anecdote : nous avons eu le privilège d’avoir l’explication des règles par les auteurs qui nous ont croisé au off par hasard alors que nous ouvrions la boite !

Les aventuriers de la TGF se font expliquer les règles d'Essen par les auteurs.

Welcome in the Dungeon ou pas

Welcome to the Dungeon

Vous l’aurez peut-être remarqué, Iello a sorti il y a quelques temps une nouvelle gamme de jeux, « Mini Games ». Pour le 4e opus, l’éditeur de jeux a choisi le thème du Donjon. L’objectif est d’être le premier aventurier à traverser sans encombre le donjon à deux reprises ou bien être le dernier survivant. Un joueur est éliminé s’il échoue à deux reprises dans les salles du Donjon. Une manche se joue en deux phases : celle des enchères et celle de la traversée du donjon. Au début de la manche, on choisit au hasard un des quatre héros avec ses équipements. Pendant la phase des enchères, chaque joueur pioche à son tour une carte « Monstre ». Il choisit soit de la retirer du jeu, soit de la disposer face cachée sur la pile du donjon. S’il choisit de la retirer, il la pose face cachée devant lui avec un des équipements du héros. A leur tour, chaque joueur peut choisir de se retirer de l’aventure. Le dernier en course devra alors explorer le donjon constitué des cartes « Monstres » avec les équipements qu’il reste au héros. A chaque carte retournée, le joueur encaisse les coups ou bien se protège grâce aux équipements à sa disposition. A la fin de la pile, on compare la force des coups donnés au nombre de points de vie du héros pour déterminer si celui-ci est sorti sans encombre ou non. On pioche ensuite un nouveau héros et on recommence une nouvelle manche.

Jouez aux apprentis alchimistes

img-f9e5828d41f5aa3824a0800a4c8efeabe099f2f3

Vous incarnez des alchimistes débutants et mener une âpre compétition pour découvrir les secrets de cet art mystique. Pour acquérir des connaissances, il faut mélanger des ingrédients et tester les résultats grâce à une application mobile ou tablette. Si les potions sont correctes, le joueur pourra vendre ses créations aux aventuriers. Les pièces d’or serviront alors à acheter des artefacts magiques. A la fin de la partie, la réputation de l’alchimiste, la valeur de ses artefacts et les subventions qu’il aura obtenues se transformeront en points de victoire. Un jeu de stratégie, de prise de risques et de déduction qui devrait enchanter les joueurs aguerris. Seul bémol : la nécessité d’utiliser une application mobile pour jouer.

eclatee_alchimistes

Qui sera l’ultimate Warriorz ?

ultimate_warriorz

Dans ce jeu de combat familial, il faudra être le dernier guerrier encore en vie dans l’arène à la fin de la partie. Nous n’avons pas encore eu le temps d’essayer le jeu et nous vous laissons le découvrir dès mercredi à la Taverne du Gobelin Farci.

Petit plus : notre boite a été dédicacée par l’auteur et le dessinateur 🙂

Ultimate Warriorz

Plantez des arbres avec Arboretum

Arboretum

Avec ce joli jeu qui vient compléter la gamme de luxe de Filosofia, vous allez vous transformer en véritable jardinier. En gros, l’objectif est de tracer des chemins avec les arbres. Attention, le premier et le dernier du chemin doivent être de la même race. De plus, les arbres doivent se succéder dans un ordre de grandeur croissant.

Chaud, cacao !

Cacao de filosofia

Dans ce jeu, l’objectif est de cultiver en abondance le fruit des Dieux. « Cacao » pourrait vous faire penser à Carcassonne pour le côté placement de tuiles, en ajoutant le placement d’ouvriers.

Retour à l’âge préhistorique avec Sapiens

le jeu Sapiens

Chaque joueur est à la tête d’une tribu préhistorique qu’il doit développer dans une vallée en trouvant de la nourriture et des abris. En partant de la grotte de départ, le joueur doit s’étendre en posant des tuiles les unes à côté des autres avec l’obligation de faire correspondre l’une des scènes de la tuile avec celle qui est déjà posée (par exemple, feu contre feu). Le jeu repose donc sur le principe du domino en amélioré. Il a pour avantage d’être apprécié autant par les familles que les gamers. A ne pas rater !

Plongez dans un monde magique avec Realm of Wonders

Realm of wonder

Seul un véritable héros pourra réunifier le royaume déchiré. Effectuez les quêtes ordonnées par le roi et sauvez le royaume ou renversez le roi et prenez le pouvoir. Dans cette aventure, vos meilleures armes seront la magie, la ruse et l’imagination ! Un jeu stratégique qui fonctionne grâce à un plateau rotatif.

Entrez dans l’histoire de Z. first impact

Z first impact

Ce jeu de plateau et de figurines pourrait vous faire penser à Zombicide. Il vous raconte une histoire qui se développe sur plusieurs opus et scénarii. Dans ce premier chapitre, vous incarnez l’un des quatre membres de l’escadron d’éclaireurs urbains. Vous devez évitez les zombies et les autres mutants, arpenter les rues en silence, grimper sur les toits des immeubles, piloter un puissant véhicule ou encore descendre dans le réseau d’égouts… Arriverez-vous à terme de votre expédition en territoire hostile ? Un jeu passionnant mais difficile à prendre à main.

Metal adventures de Matagot

artoff569-1

Les jeux géants

Au festival de Cannes, on voit les choses en grand ! Ce fut l’occasion de voir et de jouer à des jeux géants. Les aventuriers de la Taverne ont d’ailleurs essayé Colt Express (le jeu qui a remporté l’As d’or 2015) grandeur nature par équipe de deux. Tandis que l’un programmait les actions, l’autre jouait le pion. Et c’est Florian et Aude qui ont remporté la partie.

IMG_1692

Quant à l’équipe de la Taverne, elle s’est plutôt essayé à la « Rivière des dragons » géant. Le mécanisme du jeu fonctionne un peu comme Colt Express puisqu’il faut programmer à l’avance ses actions puis les résoudre à tour de rôle avec les autres joueurs. Ce que l’on avait prévu au départ n’est pas forcément ce qui arrive et l’on peut vite se retrouver à l’eau… L’objectif est d’aller dans le village de son voisin d’en face. Pour cela, on pose des ponts entre les petites îles du plateau et on avance. Simplisme, nous direz-vous ! C’est sans compter sur la méchanceté des autres joueurs qui vous empêchent de jouer ou bien vous enlèvent le pont sous les pieds.

IMG_1717 IMG_1718 IMG_1719

Il y avait d’autres jeux à grandes dimensions comme un Perudo Géant, un Time’s up aux giga cartes, un Perplexus plus gros qu’une mapmonde, un grand train Colt Express, un super Strike, un maxi Minuscule et surtout un magnifique Takenoko géant (que nous avons rapporté dans nos valises !)

Colt Express géant

Le jeu Minuscule

Takenoko

Pingo Pingo, le cri de ralliement

Pingo Pingo

Un CD avec des tamtams, des pingouins version Madagascar, des cartes qui imposent des actions, un pistolet. Voilà les éléments qui font le succès du jeu Pingo Pingo. Chaque joueur retourne à tour de rôle une carte et effectue son effet (tirer sur un ours ou une grande statue en pierre disposés dans la salle, courir jusqu’aux ponts également répartis dans la salle de jeux, redistribuer les cartes à tout le monde et tout ça avant que retentisse le cri « Pingo ! Pingo » ou bien taper sur le paquet de cartes avant les autres). Si vous échouez à l’action, vous perdez un coeur. Et bien sur, si vous n’avez plus de coeur, vous êtes éliminé. En outre, un jeu d’ambiance, de rapidité, d’observation et de précision qui vous fera mourir de rire. Malheureusement il n’est pas encore disponible…

IMG_1721 IMG_1725

Les prototypes qui nous ont plu

Le nid des vouivres

Le nid des Vouivres

Le nid des Vouivres est un jeu de bluff. Chaque joueur est un chercheur de trésor et arpente les cavités sous les nids des vouivres. L’objectif est de récolter les pierres indiquées sur les trois cartes objectifs reçues en début de partie. A chaque début de tour, chaque joueur choisit un lieu ainsi que deux types de pierres précieuses à récolter. Attention toutefois aux vouivres qui arpentent les cavités et qui pourraient bien vous piquer tout votre trésor…

IMG_1672

Kubrik

IMG_1677

Kubrik est un jeu de réflexion intense constitué avec des dés. Sur les faces de chaque dé, on retrouve des formes et des couleurs qui diffèrent en fonction des dés. Au début de la partie, chaque joueur pioche des objectifs (réaliser des suites de couleurs ou de formes, une sorte de puissance 4 en 3D). A leur tour, le joueur pioche un dé et le pose au centre de la table sur les autres déjà en place.

Taverna

Ce jeu a été imaginé par les créateurs du jeu Essen, de Geek Attitude Games. Il s’agit d’un jeu de gestion au cours duquel vous interpréter des Taverniers dans un monde heroic-fantasy. Votre objectif est d’acquérir honneur et prestige auprès de la Cour et des différents peuples du Royaume pour devenir le nouveau Maître-Queux Royal. Le jeu tourne très bien. Après une première partie nous n’avions qu’une envie : en faire une deuxième. Une aventure à suivre de près !

Baroni

IMG_1738

Baroni est le dernier prototype que nous avons essayé. La sortie du jeu est prévue cette été. Dans la mécanique, rien de révolutionnaire : un jeu de placement comme on les aime ! Pour la petite histoire : vous êtes un grand baron et souhaitez accéder au trône. Pour cela, vous devrez développer votre fief pour gagner en influence. Pendant votre tour, vous aurez le choix entre 6 actions qui vous permettront de vous déplacer, d’attaquer vos adversaires, de construire des villages et de récupérer des ressources ou bien de vous développer en érigeant d’imposantes cités. Le premier joueur arrivé à 80 points de victoires met fin à la partie.

 

IMG_1739

Rencontre avec Bruno Cathala

Bruno Cathala

L’équipe de la Taverne de Gobelin Farci a eu l’occasion de rencontrer Bruno Cathala (de faire dédicacer la boite de Five Tribes) et d’échanger quelques mots avec lui, notamment autour de son jeu qui vient de remporter l’As d’or Grand Prix. D’après la légende, « le jeu serait né d’une frustration en une semaine », une légende pourtant très vraie :

« Comme je ne peux pas vivre de mes jeux, je travaille en parallèle pour des maisons d’édition de jeux en tant que développeur. C’est-à-dire que j’aide les auteurs à la conception des jeux, je peaufine les règles, j’interviens dans l’adaptation des règles pour deux joueurs, parfois je revois l’univers, etc. C’est une activité extrêmement chronophage. Je me suis rendu compte qu’à cause de ça, je ne fais que des « petits jeux » de mon côté. C’est très frustrant pour un créateur de jeu ! Un vendredi matin, j’ai eu une idée. J’ai griffonné une sorte de prototype que j’ai ensuite fait essayer à des joueurs. Ils ont trouvé ça génial. Pourtant, quand je suis rentré chez moi, je sentais que quelque chose n’allait pas. J’en ai pas dormi de la nuit. Pendant tout le week-end, j’ai du être insupportable. Ce qui n’allait pas ? Je me rendais compte que je faisais ENCORE un « petit jeu ». J’ai alors pris ma semaine et je me suis consacré à la conception des règles. En trois jours, « j’ai vomi » le jeu tel qu’il est aujourd’hui. Il y a bien sûr eu quelques modifications comme les pouvoirs des Djinns ou encore le nombre de tuiles qui constituait le plateau. »

Un grand merci à…

Les aventuriers de la TGF à Cannes

Merci à Seb et Marie, Aude et Florian, Sane et Rémy, Ben, Cédric et Franck de nous avoir accompagné à Cannes. Merci pour ce week-end fantastique, plein de découvertes, de jeux et de bons moments.

Mimine la Tavernière

Publicités